Le plaisir solitaire des filles

 


Le plaisir solitaire de la femme est tout aussi nécessaire que pour un homme à l’équilibre. Dès l’adolescence la masturbation devient un besoin naturel et restera en général un acte de plaisir recherché tout au long de sa vie. Une femme peut jouir seule grâce à son clitoris et c’est même très souvent le cas. Pour certaines femmes, il est plus facile d’apprendre à connaître son corps et de ressentir les sensations de plaisir en étant seule. Se masturber et une façon de faire l'amour avec son corps et ainsi de traquer la moindre sensation, de trouver de nouvelles zones érogènes et ainsi d'avoir une parfaite connaissance pour faire monter le plaisir à son paroxysme.

Le plaisir sexuel avec soi-même, le plaisir solitaire ou la masturbation constitue une expérience capitale qui permet de d’appréhender le moindre signe, la moindre zone devenue érogène après stimulation, ce qui permettra une sexualité en couple bien plus ludique pour atteindre l’orgasme.

Triple suceur vibrant pour femmesUne chose est sûre, il n’y a pas de mal à se faire du bien. La masturbation est conseillé par tous les sexologues, elle détend, permet de ressentir les sensations de votre corps, de contrôler votre plaisir, de découvrir de nouvelles zones érogènes et enfin de prendre du plaisir égoistement et atteindre un orgasme quasiment à chaque fois, ce qui n’est pas forcément le cas dans un rapport de couple, ou une fois sur deux est déjà une bonne moyenne.

Se donner du plaisir seule, permet de connaître parfaitement son corps et de maîtriser la montée du plaisir, l’excitation mais plus que tout de gérer le moment ou vous allez vous lâcher pour jouir de la meilleure façon, car c’est vous qui êtes aux manettes, et la manière de vous caresser et d’atteindre le nirvana vous appartient, ce qui n’est pas le cas dans un rapport sexuel à deux.

La masturbation des femmes

 


 Quel est le pourcentage des femmes qui se masturbent ? Pour toutes les femmes en âge d’avoir une sexualité, c’est très simple, la masturbation concerne 100% des femmes. Comme le plaisir solitaire est toujours un peu tabou, les statistiques ne sont jamais très fiables Pour la fréquence, là c’est une toute autre affaire. Il n’y a ni norme ni standard. Suivant les femmes, l’âge, l’envie, le contexte, la période, de 3 fois par jour à une fois tous les 3 mois, vous êtes dans la bonne moyenne… Ce n'est pas un concours, le bonne fréquence pour se donner du plaisir seule, c'est quand vous en avez envie, voire besoin, et peu importe que ce soit tous les jours ou tous les mois.

De plus suivant les périodes, les saisons ou les évènements propres à chaque femme, la fréquence de masturbation peut varier énormément. A un moment de sa vie, tout le monde connait des moments ou l’excitation est quasi permanente et ou l’envie de sexe est plus grande, alors qu’à d’autres périodes, c’est le dernier de vos soucis et le manque de sexe ne se fait pas trop sentir. Enfin tout le monde n’a pas les mêmes envies, les mêmes besoins, certaines filles ont l’obligation d’assouvir leur envie de sexe rapidement, quand d’autres vont attendre que ça passe.

Se masturber avec ou sans sextoy ?

 


Stimulateur clitoridien WomanizerEvidemment, nul besoin de sex toy pour se caresser et se donner du plaisir, sutout si vous vous vous caressez pour tuer le temps ou combattre une insomnie, même si avec un sex-toy dédié aux filles, , l’orgasme est quasiment assuré à chaque fois. La plupart des femmes qui se servent d’un sextoy, ne le choisisse pas forcément « pénétrant » comme le vibromasseur ou le gode. Les stimulateurs sexuels vibrants qui stimulent et excitent uniquement le clitoris comme le Womanizer (ci-contre) sont très prisés des filles. Il est vrai que pénétration ou pas, tout orgasme passe toujours par le clitoris et que cet organe est indispensable pour arriver à jouir et à atteindre le plaisir suprême.

Masturbation avec un sextoy penetrant ?

 


Masturbation feminine avec un vibromasseurPour toutes celles qui ont besoin de se sentir prise, il est évident qu’un vibro ou un godemiché devient indispensable, car eux s’insèrent dans le vagin et leurs vibrations et/ou leurs va-et-vient contribuent à simuler une pénétration semblable à celle d’un sexe d’homme en érection, ce qui ajoute au fantasme, visuel quand il s’agit d’un gode réaliste ou aux sensations uniques que proposent les sextoys haut de gamme genre « vibro rabbit » qui simultanément, vibrent, titillent le clitoris, et se tordent sur un axe décentré pour se rapprocher le plus possible de l’effet que vous procurerait le meilleur des amants.

Quid des sextoys originaux ?

 


Sextoy connecté, œuf vibrant télécommandé, suceur de clitoris, canard vibrant ou encore vibreur pour seins et clitoris, voire Love-Machine pour les amatrices de gros sex-toys, sont aussi très recherchés, car ils permettent vraiment de magnifier une masturbation classique (à la main). En plus, tous ces accessoires sexuels féminins peuvent s’utiliser également en couple (hétéro ou lesbien) pour pimenter des ébats sexuels et sortir de la routine, qui est catastrophique pour la baisse de libido… Il peuvent vous faire découvrir des zones érogènes que vous ne soupçonnez peut-être pas comme le Point G et bien d'autres endroits précis de votre corps qui peut se révéler particulièrement sensible et réactif à la caresse.